ChatGPT, mobilisation contre la réforme des retraites... C'était il y a un an !

ChatGPT, mobilisation contre la réforme des retraites... C'était il y a un an !

Bonjour à tous et à toutes !

Bienvenue dans cette première cuvée des retours à la Une de l'année. Janvier 2023 avait été marqué par une mobilisation historique dans les rues contre la réforme des retraites. Plus des 2/3 des Français·es la rejetaient à l'époque. Était-ce votre cas ?

Dès la rentrée, de nombreux médias s'étaient fait le porte-voix de ces réserves citoyennes. Tout au long du mois, du détricotage de la réforme à la mise en lumière de projets alternatifs, la presse quotidienne nationale comme régionale a multiplié les Unes sur le sujet. Pour quel résultat ? Nous y reviendrons plus tard. De toute façon, et c'était l'autre actu forte il y a un an, nous serons bientôt toutes et tous remplacé·es par des robots. Bonne lecture !

🙋
C'est quoi Rembobine ?
Toutes les deux semaines, on revient sur les Unes de l'actualité d'il y a un an. On rappelle la déclaration qui a enflammé les plateaux télé, le marronnier que l'on voit trop souvent, et aussi ce sujet-surprise qu'on n'attendait pas. On se questionne sur nos obsessions du moment et comment elles ont évolué depuis.

La semaine suivante, Rembobine mesure l'impact d'une enquête sur la société. L'objectif, comprendre pourquoi elle a émergé, se questionner sur ce qu'il s'est passé depuis, et pourquoi pas la remettre au cœur du débat. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site !

🤯 Vu et revu : la mobilisation contre la réforme des retraites

Encore et toujours, l'info qu'on voit partout

🔙
Le 19 janvier 2023, pour la première journée de manifestation contre le projet de réforme, la mobilisation est énorme. Avec 1,12 million de manifestants dans environ 200 villes de France, c'est la plus grande mobilisation depuis 30 ans. On atteint même les 2 millions de personnes dans les rues selon les syndicats.

Et après ⏩

Après le succès de cette journée de mobilisation, de nombreuses autres sont organisées chaque semaine. Celles du 31 janvier ou du 7 mars atteindront des chiffres encore supérieurs à la première. Le gouvernement choisira de passer en force à travers l'utilisation de l'article 47-1 qui permet un examen rapide par l'hémicycle puis le recours à l'article 49.3 le 16 mars. S'en suivront de nombreuses journées de mobilisation à l'appel de l'intersyndicale, des casserolades, des motions de censure... mais rien qui permettra de faire vaciller le navire En Marche.
Au mois d'avril, Le Monde s'interrogeait sur la difficile mesure de l'impact économique de la mobilisation. En juin, Reporterre demandait à des manifestants leurs idées pour poursuivre la mobilisation. Nous reviendrons sur ce qui a changé avec la réforme dans une édition en mars.

🌟 Le choix de la rédaction : le déferlement de l'IA auprès du grand public

Le sujet incroyable du moment

🔙
Le 23 janvier 2023, Microsoft annonce investir 10 milliards de dollars de Microsoft dans OpenAI, la société éditrice de ChatGPT.

Et après ⏩

L'année a été marquée par une frénésie totale dans le domaine de l'intelligence artificielle. La Tribune l'a résumée en 23 dates, qui décrivent le déferlement de nouvelles solutions logiciels, la course au financement, mais aussi les opportunités et menaces en France et dans le monde. Pour vous y retrouver, on vous conseille de vous abonner à SYNTH, le média "éclaireur" qui explore l'impact de l'IA sur nos vies. En podcast ou via la newsletter, Gérald Holubowicz vous fait découvrir à la fois de nouvelles propositions d'usages, mais pose aussi les questionnements éthiques que cette technologie soulève. Enfin, La revue des médias de l'INA a passé au crible 20 chartes de médias sur l'IA pour comprendre comment ils peuvent saisir les opportunités de ces nouveaux outils sans détériorer la déontologie des journalistes et la confiance du public.

🦶 Le pas de côté : une redécouverte du procès d'Outreau

💡
Un docu-fiction retrace l'histoire du fiasco judiciaire d'Outreau, qui a fait la Une de l'actualité il y a 20 ans. Dix-sept accusés, quatre condamnés : avec ses revirements et sa couverture médiatique, l'affaire d'Outreau a bouleversé la France.

Et après ⏩

Sur les 17 personnes emprisonnées au cours de l'affaire d'Outreau, les réalisateurs en sélectionnent 8, dont quatre racontent leur histoire tout en étant accompagnés par des acteurs qui reprennent leurs rôles. Cette série se démarque par sa mise en scène originale et délicate et par la force des témoignages. Les réalisateurs abordent avec pudeur cette affaire, et les déclarations des avocats, enquêteurs et journalistes contribuent à la richesse narrative de l'histoire. La série explore les origines de l'affaire, remontant aux déclarations des enfants de Myriam Badaoui et Thierry Delay, et met en lumière les erreurs judiciaires.

Comme le relève actu-juridique.fr, l'affaire d'Outreau continue de fasciner et est devenu un objet d’exploration pour documentaristes ou historiens. Deux livres et une série télévisée lui ont été consacrés récemment. Le site de l'actualité juridique conseille notamment de poursuivre avec la lecture d'Outreau, l’histoire d’un désastre, de Gilles Antonowicz aux éditions Max Milo. L'avocat et écrivain s'est imposé la lecture des 20 213 cotes et 30 000 pages du dossier de procédure pour écrire son livre.

Le moulin à paroles 🤌

Une déclaration qui a pris beaucoup de place dans l'espace médiatique

💬
Alors qu'une proposition de loi du Rassemblement national visant à rendre obligatoire l'uniforme dans les écoles et collèges publics est discutée à l'Assemblée nationale, Brigitte Macron déclare le 11 janvier 2023 y être favorable.

Et après ⏩

Si le sujet n'avait pas retenu tant que ça l'attention du ministre Pap Ndiaye, son successeur et désormais ex-ministre de l'éducation Gabriel Attal en avait fait l'un de ses dossiers prioritaires. Le 6 décembre 2023, il a annoncé une expérimentation de l’uniforme. Le gouvernement veut tester la tenue unique dans une partie des écoles, collèges et lycées de France, là où les collectivités se portent volontaires.

Emmanuel Macron a confirmé, mardi 16 janvier, en préambule d’une grande conférence de presse, que la tenue unique pour les élèves serait expérimentée dès cette rentrée dans une centaine d’établissements scolaires volontaires et généralisée en 2026 si les résultats sont concluants.

La première partie du souhait de la première dame a donc été exaucée en un an, reste la seconde. Le kit de base, pour chaque élève, pourra être composé, selon les dernières pistes, de cinq polos, deux pulls et deux pantalons. Mais certaines collectivités imaginent n’utiliser qu’une partie de l’ensemble : que le polo et le pull par exemple. C’est elles qui feront leurs commandes. Ce kit coûtera 200 euros, mais les familles n'auront rien à payer. La piste privilégiée est celle d'un financement à moitié par l’État, à moitié par la mairie, le département ou la région volontaire.

Retour vers le futur ! ✨

Vous avez le pouvoir de décider quelle sera l'enquête dont nous interrogerons l'impact dans un an !

Au menu, trois enquêtes sorties en début janvier : une enquête sur les mégaprojets qui dévorent la forêt 🌳 par Gaspard d’Allens sur Reporterre, celle de Mathilde Goanec, David Perrotin et Ilyes Ramdani sur la nouvelle ministre de l'éducation dont les enfants fréquentent un établissement privé ultra réac 🎒 ou l'enquête à rebondissements sur le PSG ⚽ de Mediapart et Yann Philippin. Vos idées sont aussi les bienvenues.

Certaines ont un lien avec de précédentes éditions de Rembobine. Nous avions reçu Yann Philippin pour discuter des enquêtes autour de la Coupe du monde au Qatar. Et dans la dernière En quête d'impact, nous nous sommes intéressés à la carte scolaire, facteur d'inégalités sociales.

Vous avez aimé cette newsletter ?

Nous sommes toujours en plein développement du média Rembobine. En parallèle de la rédaction des newsletters chaque semaine, nous continuons à construire un projet qui puisse vous apporter du recul sur l'actualité mais qui travaille aussi à changer l'écosystème médiatique et normaliser le questionnement sur l'impact de l'information. Vous devriez découvrir un nouveau design dans les prochaines semaines !

🙏
Vous êtes 1247 abonné·es à Rembobine ! Merci de votre fidélité et bienvenue aux nouveaux et nouvelles !
Né d'ateliers d'éducation aux médias où l'on disait « les journalistes en font des caisses sur un sujet, et la semaine d'après, on n'en parle plus », Rembobine tente de montrer que le journalisme peut avoir de l'impact sur la société. Jeune média indépendant, Rembobine ne vit que grâce à vos partages et vos retours. N'hésitez pas à parler de nous autour de vous, vous êtes nos meilleur·es ambassadeur·drices 💌

📨 On ne cesse de vous le répéter, il faut transmettre le mail à vos proches ! Partager c'est s'engager et aider un jeune média indépendant ! À très bientôt dans votre boîte mail ! 📩

Cécile Massin

Cécile Massin

Rédactrice et cofondatrice de Rembobine - Journaliste indépendante
Paris
Timothée Vinchon

Timothée Vinchon

Rédacteur et cofondateur de Rembobine - Journaliste indépendant - Formateur en éducation populaire aux médias
Marseille