🎓 L'apprentissage, poule aux Ɠufs d'or des fonds d'investissement #23

🎓 L'apprentissage, poule aux Ɠufs d'or des fonds d'investissement #23

Ça y est : aprĂšs de nombreuses heures passĂ©es Ă  Ă©changer derriĂšre Ă©crans interposĂ©s, cette deuxiĂšme Ă©dition de Rembobine concoctĂ©e tout Ă  la fois par Simon Gleize, TimothĂ©e Vinchon et CĂ©cile Massin est fin prĂȘte ! Au menu : un dĂ©cryptage des infos qui ont fait la une il y a un an, des exploits de Kylian MbappĂ© Ă  la grĂšve des mĂ©decins libĂ©raux, mais aussi l'impact d'une enquĂȘte de Marie Piquemal, qui a enquĂȘtĂ© pour LibĂ©ration sur la façon dont la formation en apprentissage est devenue un marchĂ© lucratif.

De quoi vous donner du grain Ă  moudre, espĂšre-t-on, en attendant la prochaine newsletter, qui revient... dĂšs la semaine prochaine ! Car oui, qui dit nouvelle Ă©quipe dit nouveaux formats et Ă  partir de dĂ©cembre, on vous propose non plus une newsletter toutes les deux semaines, mais une par semaine... En attendant, n'hĂ©sitez pas Ă  transmettre la newsletter Ă  vos proches.

🙏
Vous ĂȘtes 1206 abonné·es Ă  Rembobine ! Merci de votre fidĂ©litĂ© et bienvenue aux nouveaux et nouvelles !
Rembobine est un jeune mĂ©dia indĂ©pendant. Il ne vit que grĂące Ă  vos partages et vos retours. N'hĂ©sitez pas Ă  partager ce mail Ă  vos ami·es, vous ĂȘtes les meilleur·es ambassadeur·rices 💌
NĂ© d'ateliers d'Ă©ducation aux mĂ©dias oĂč l'on disait « les journalistes en font des caisses sur un sujet, et la semaine d'aprĂšs, on n'en parle plus », Rembobine tente de montrer que le journalisme peut avoir de l'impact sur la sociĂ©tĂ©.

🍿 De quoi parlait-on il y a un an ?

Quelle Ă©tait l'actualitĂ© il y a un an ? Était-ce un feu de paille ou au contraire un battement d'aile de papillon qui a dĂ©clenchĂ© une tornade ?

A la une de l'actu dĂ©but novembreâŹ†ïž

âšœ Vu et revu — Que l'on soit fan du ballon rond ou non, impossible d'avoir ratĂ©, dĂ©but dĂ©cembre 2022, la victoire de la France face Ă  la Pologne lors de la Coupe du monde. Des mĂ©dias sportifs Ă  la presse locale, on ne savait plus trĂšs bien oĂč donner de la tĂȘte face aux exploits du « king Â» national, Kylian MbappĂ©. De quoi nous faire (presque) oublier que le tournoi de football le plus suivi au monde se dĂ©roulait au Qatar, charriant son lot d'atteintes aux droits humains et Ă  l'environnement que nombre d'associations et ONG continuent Ă  dĂ©noncer sans relĂąche. Nous en avions d'ailleurs fait un fil Twitter.

đŸ©ș Le choix de la rĂ©daction — Mis Ă  la une de la Croix le 1er dĂ©cembre 2022, le systĂšme de santĂ© français apparaĂźt fatiguĂ©, pour ne pas dire malade. L'hiver 2022 sera marquĂ© par la conjonction des Ă©pidĂ©mies de Covid-19, de bronchiolite et de grippe et sera le thĂ©Ăątre d'un important mouvement de protestation des mĂ©decins libĂ©raux. Ces derniers demandaient notamment une hausse du tarif des consultations, alors fixĂ© Ă  25 euros, afin d'"embaucher du personnel", "retrouver une mĂ©decine plus humaine avec plus de temps pour les patients" et "redonner envie aux jeunes mĂ©decins de s'installer".

Un premier mouvement de protestation suivi par un second, entre fin dĂ©cembre 2022 et janvier 2023, et qui se poursuit jusqu'Ă  aujourd'hui. En octobre de cette annĂ©e, les mĂ©decins libĂ©raux se sont Ă  nouveau mis en grĂšve, demandant la rĂ©ouverture des nĂ©gociations tarifaires avec l'Assurance maladie, dans un contexte oĂč une augmentation du tarif des consultations (26,5 euros) a Ă©tĂ© actĂ©e.

🎾 Le pas de cĂŽtĂ© — Ah, Johnny. Quoi de mieux qu'une icĂŽne française pour faire la une des journaux les jours de disette ? C'est en tout cas le choix fait le 3 dĂ©cembre 2022 par Le Maine Libre, revenant sur les livres, documentaires et contenus TikTok dĂ©diĂ©s Ă  l'artiste.

Le moulin Ă  paroles đŸ€Œ

Une déclaration qui a pris beaucoup de place dans l'espace médiatique

L'annonce avait fait du bruit. Alors qu'Ă  l'hiver dernier, les risques de coupure d'Ă©lectricitĂ© Ă©taient grands, Pap Ndiaye, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et des sports, avait confirmĂ© le 1er dĂ©cembre 2022 que si des coupures venaient Ă  toucher des zones dans lesquelles se trouvaient des Ă©tablissements scolaires, les cours seraient annulĂ©s le matin.

Sans surprise, les rĂ©actions ne s'Ă©taient pas faites attendre de la part des syndicats enseignants, qui n'avaient cachĂ© ni leur inquiĂ©tude ni leur agacement. « On a l’impression de revivre l’improvisation et les bricolages qu’on avait connus avec la gestion du Covid », rĂ©agissait notamment StĂ©phane Crochet, secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du SE-UNSA.

Et aprĂšs ? ⏭

Alors que l'hiver dernier a Ă©tĂ© marquĂ© par un contexte de tension Ă©nergĂ©tique trĂšs Ă©levĂ©, notamment du fait de la guerre en Ukraine, les risques de coupure d'Ă©lectrique devraient cet hiver ĂȘtre « faibles Â», a assurĂ© RTE, gestionnaire du rĂ©seau de transport d'Ă©lectricitĂ© français. Les coupures de courant ciblĂ©es (ou « dĂ©lestages ») ne devraient donc pas ĂȘtre actionnĂ©es.

Si la situation venait Ă  Ă©voluer et que les Ă©coles Ă©taient impactĂ©es, ce serait certainement Ă  Gabriel Attal d'en faire part aux parents d'Ă©lĂšves et enseignants, Pap Ndiaye ayant, lui, quittĂ© ses fonctions au ministĂšre de l'Éducation en juillet dernier.

đŸ’„ En quĂȘte d'impact

Scandale d'un jour ou impact pour toujours ?

Apprentissage dans le supĂ©rieur : les dĂ©rives d’une «rĂ©forme open bar»

L'enquĂȘte de LibĂ©ration, menĂ©e par Marie Piquemal, rĂ©vĂšle comment l'apprentissage, soutenu par le gouvernement et saluĂ© comme une initiative bĂ©nĂ©fique, est devenu un marchĂ© lucratif pour des acteurs financiers exploitant les failles d'une loi peut-ĂȘtre trop gĂ©nĂ©reuse. Marie Piquemal est journaliste au pĂŽle investigation de LibĂ©ration. Ancienne du pĂŽle Ă©ducation, elle enquĂȘte au long cours sur les dĂ©rives de l'enseignement supĂ©rieur depuis plusieurs annĂ©es.

Apprentissage dans le supĂ©rieur : les dĂ©rives d’une «rĂ©forme open bar»
DopĂ©e par un dispositif promis par Emmanuel Macron dĂšs 2017, l’alternance profite Ă  certaines entreprises qui y voient une main-d’Ɠuvre peu chĂšre et Ă  des centres de formation qui s’organisent pour mieux profiter du systĂšme.

De 300 000 contrats d'apprentissage fin 2018 à plus de 800 000 en 2022. Le contrat parfait... pour les bénéficiaires ou pour les fonds d'investissement ? Avec des dépenses atteignant 11,3 milliards d'euros rien qu'en 2021, l'apprentissage est devenu un terrain propice à l'expansion des organismes de formation privés détenus par des fonds d'investissement. L'investigation remonte à 2018, lorsque la réforme de la formation professionnelle et de l'apprentissage est lancée sous l'impulsion du président Macron. La loi n'avait pourtant pas reçu l'aval financier de Bercy, et aucune évaluation de soutenabilité financiÚre n'a été effectuée. Le déficit de 5,9 milliards d'euros en 2022, révélé par la Cour des comptes, met en évidence l'absence de dispositifs de contrÎle.

L'enquĂȘte s'appuie sur des rapports publics et des tĂ©moignages directs, dĂ©voilant un systĂšme oĂč l'argent public destinĂ© Ă  la formation des jeunes devient une source de profit pour ces investisseurs. Marie Piquemal met en lumiĂšre le dĂ©sarroi de ceux qui travaillent au sein de ces structures financiĂšres, tĂ©moignant des dĂ©rives qui nuisent aux Ă©tudiants et Ă  la qualitĂ© de leur formation.

L'impact de l'enquĂȘte 🎯

Un an aprĂšs, l'apprentissage est-il toujours le filon parfait pour les fonds d'investissements ? Des mĂ©canismes de contrĂŽles ont-ils Ă©tĂ© mis en place ? D'autres mĂ©dias se sont-ils emparĂ©s de cette question ? Rembobine vous propose une visualisation de l'impact de l'enquĂȘte.

Elle est inspirĂ©e de la mĂ©thodologie qu'a utilisĂ©e Disclose pour son rapport d'impact 2022. Rendez-vous sur le site pour comprendre ce qui peut ĂȘtre inclus dans ce tableau.

🏩
IMPACT INSTITUTIONNEL ✔
- Le 5 juillet 2023, la commission des Affaires culturelles et de l’Education de l’AssemblĂ©e nationale a lancĂ© une mission d’information sur l'enseignement supĂ©rieur privĂ© Ă  but lucratif portĂ©e par les dĂ©putĂ©es BĂ©atrice Descamps et Estelle Forest.
- Le 13 juillet 2023, Anne-Sophie Barthez, directrice gĂ©nĂ©rale de l’enseignement supĂ©rieur et de l’insertion professionnelle a annoncĂ© la crĂ©ation "d’ici Ă  2024" d'une plateforme rĂ©pertoriant les formations publiques et privĂ©es bĂ©nĂ©ficiant d’une reconnaissance par l’Etat. 
- Le 11 octobre 2023, la commission de la culture, de l'Ă©ducation et de la communication du SĂ©nat a organisĂ© une table ronde sur l’essor du secteur privĂ© lucratif dans l’enseignement supĂ©rieur.
- Le 7 septembre 2023, un label de qualité des formations professionnalisantes privées, a été annoncé en septembre par le MinistÚre de l'enseignement supérieur.
đŸ“ș
IMPACT MEDIATIQUE ✔
- De nombreuses reprises et complĂ©ments d'enquĂȘtes dans d'autres mĂ©dias nationaux. Challenges a notamment mis en lumiĂšre les recrues issues de la sphĂšre publique de Galileo Education, le leader europĂ©en de l'enseignement supĂ©rieur privĂ©. Pepy, Penicaud, Hirsch, font partie de ce mercato trĂšs select.
- Une enquĂȘte Ă  la tĂ©lĂ©vision en prĂ©paration.
đŸ“ș
IMPACT JUDICIAIRE ❌
đŸ“ș
IMPACT PUBLIC ✔
- Des professeurs ont Ă©crit Ă  la journaliste pour la remercier de mettre en lumiĂšre les enjeux financiers qui ont pu avoir un impact sur leurs conditions de travail.

Les coulisses de l'enquĂȘte đŸ•”ïžâ€â™€ïž

Depuis plusieurs mois, Marie Piquemal documente pour Libération l'incursion des groupes privés dans l'enseignement supérieur et les bouleversements que cela provoque.

Dans notre rubrique Coulisses de l'info, elle explique pour Rembobine pourquoi les sujets Ă  propos de l'Ă©ducation ont parfois moins de couverture au long cours que dans d'autres domaines, l'importance de porter le sujet dans le dĂ©bat public et ce que son enquĂȘte raconte plus largement de nos services publics menacĂ©s par le privĂ©.

Bonjour Marie, peux-tu nous expliquer pourquoi tu as décidé de travailler sur l'apprentissage ?

Je n'Ă©tais pas partie pour enquĂȘter sur ce sujet. Ce que j'avais repĂ©rĂ© aprĂšs un papier en 2018 sur Parcoursup, c'est que des tas de jeunes, par dĂ©faut d'orientation claire, partaient passer des concours de nouvelles Ă©coles de tout type qui n'existaient pas auparavant. Ça m'avait intriguĂ©e et mis la puce Ă  l'oreille. J'ai fait plusieurs papiers sur l'enseignement privĂ©.

Un autre élément fondateur, c'est le rapport de la Cour des comptes de juin 2022 qui a mis en lumiÚre le coût trÚs élevé de l'apprentissage pour les finances publiques. Avec la réforme, plein d'organismes ont proposé la formule. Ceux-ci sont doublement gagnants : un élÚve en entreprise, c'est moins de temps à l'école, et surtout le réservoir de candidats a été décuplé depuis que c'est payé par l'Etat.

... Retrouvez la suite de l'interview sur le site !

« L’apprentissage a Ă©tĂ© dĂ©voyĂ©, les fonds d’investissement ont flairĂ© le bon filon »
Marie Piquemal, autrice de l’enquĂȘte de LibĂ©ration sur le marchĂ© lucratif qu’est devenu l’apprentissage pour les fonds d’investissement nous explique son investigation et l’importance de porter ce sujet dans le dĂ©bat public.

L'interview complĂšte de Marie Piquemal âŹ†ïž

Comment mieux suivre le sujet ? 🧰

Ce fut l'un des points de dĂ©marrage de l'enquĂȘte de Marie et il regorge d'informations intĂ©ressantes : le rapport de la Cour des comptes « La Formation en alternance : une voie en plein essor, un financement Ă  dĂ©finir ». Les publications de la juridiction financiĂšre sont souvent de trĂšs bons points d'appui pour des investigations car ils mettent des chiffres sur des phĂ©nomĂšnes.

La formation en alternance
Les juridictions financiĂšres ont examinĂ© les effets de la rĂ©forme de l’alternance lancĂ©e en 2018. Un rapport public thĂ©matique, accompagnĂ© de cinq cahiers rĂ©gionaux, analyse l’essor de l’apprentissage, soutenu par les aides du plan ♯1jeune1solution, ses consĂ©quences financiĂšres majeures et les point


Vous pouvez Ă©galement lire le Policy Brief Â« Apprentissage : un bilan des annĂ©es folles Â» de l'Ă©conomiste Bruno Coquet. Il revient sur les raisons du succĂšs spectaculaire du dispositif auprĂšs des jeunes, des employeurs et des organismes de formation. Il fournit une Ă©valuation comptable dĂ©taillĂ©e de son coĂ»t, puis interroge son efficience et sa soutenabilitĂ© pour les finances publiques. Le chercheur est l'une des personnalitĂ©s les plus attentives au Ă©volutions du dossier. Vous pouvez le suivre via son blog VoilĂ  le Travail ou sur les rĂ©seaux sociaux.

L'Ă©quipe s'agrandit et s'active dans tous les sens !

Avec l'Ă©quipe, on a dĂ©cidĂ© de ne pas se prĂ©cipiter. Ou plutĂŽt, de consolider nos bases. On s'est concertĂ© pour dĂ©finir nos objectifs et les ambitions que nous avons pour le mĂ©dia. On ne rĂ©volutionne rien, mais clairement on se sent plus fort quand on marche dans la mĂȘme direction. On a abouti Ă  nos valeurs et nos missions. Vous pouvez les retrouver sur la page À propos du site. On espĂšre que vous, fidĂšles lecteur·rices, serez Ă©galement en accord avec ce que nous voulons dĂ©velopper.

Cécile, Simon et Timothée.

On attend vos retours !

Nous sommes en pleine rĂ©invention de la newsletter. C'est pour ça que tous vos retours, bons ou mauvais (mais toujours constructifs) nous sont utiles. Il va falloir faire des choix, peut-ĂȘtre faire disparaĂźtre une rubrique pour qu'elle laisse place Ă  une autre, proposer des focus sur de nouveaux sujets... Dites-nous tout !

Vous aimez cette newsletter ? N'hésitez pas à faire un retour, par mail ou sur les réseaux sociaux.

📹 Transmettez-la Ă  un‱e ami‱e ! Partager c'est s'engager et aider un jeune projet indĂ©pendant ! À vos marques, prĂȘts, partagez ! 💌

💬 Parlons-nous ! Cliquez sur rĂ©pondre pour nous envoyer des commentaires ou dire bonjour 😊

À trĂšs bientĂŽt dans votre boĂźte mail ! đŸ“©

CĂ©cile Massin

CĂ©cile Massin

Rédactrice et cofondatrice de Rembobine - Journaliste indépendante
Paris
Timothée Vinchon

Timothée Vinchon

Rédacteur et cofondateur de Rembobine - Journaliste indépendant - Formateur en éducation populaire aux médias
Marseille