L'écriture inclusive, au centre des peurs de droite

L'écriture inclusive, au centre des peurs de droite

À la Une du Figaro du 13 juin 2023 : "L'offensive des militants de l'écriture inclusive". Cet article faisait état d'une supposée offensive des militant·es en faveur de l'écriture inclusive dans les universités françaises. Le journal rapportait que de plus en plus d'établissements d'enseignement supérieur adoptaient l'écriture inclusive dans leurs communications internes, leurs cours ou leurs examens. L'article citait notamment l'exemple d'un énoncé d'examen à Sciences Po Lyon utilisant les points médians : "Les citoyen·ne·s ont-iels le pouvoir ?".

Où en est le débat sur l'écriture inclusive en France, un an après une Une du Figaro ? Découvrez les évolutions législatives, les déclarations marquantes et comment se tenir informé sur le sujet.

Et depuis ⏩

La chaîne CNews et Pascal Praud se sont très vite emparés du sujet et ont largement relayé ce dossier, à grand renfort de déclarations grandiloquentes et de bandeaux tapageurs. De nombreux éditorialistes, des syndicats étudiants de droite et des personnalités politiques sont intervenus sur cette chaîne pour commenter et exprimer leur opposition à cette forme d'écriture jugée contraire aux règles traditionnelles du français.

Un twittos s'est amusé à faire une sélection des passages les plus outranciers de l'Heure des pros sur l'écriture inclusive.

En octobre 2023, le Sénat français a adopté une proposition de loi visant à interdire l'usage de l'écriture inclusive dans les documents administratifs et communications des organismes publics ou subventionnés. Elle a été approuvée par 221 voix contre 82. Cependant, pour entrer en vigueur, cette loi doit encore être votée par l'Assemblée nationale. Son adoption n'est donc pas garantie.

Le même jour, le président Emmanuel Macron a critiqué l'écriture inclusive, affirmant que "le masculin fait le neutre" et qu'il ne faut "pas céder aux airs du temps".

Les défenseur·ses de l'écriture inclusive estiment qu'elle permet de lutter contre les stéréotypes sexistes et de promouvoir l'égalité. L'écriture inclusive fait donc toujours débat en France, certains la voyant comme une dérive rétrograde quand d'autres y voient un moyen de faire évoluer la langue vers plus d'inclusivité.

Des ressources pour suivre le sujet de l'écriture inclusive 🧰

On vous conseille le passionnant article de Laure Dasinieres sur le non moins génial CNRS Le Journal. En s'appuyant sur les travaux scientifiques sur le sujet, elle montre que son usage s’avère efficace pour réduire certains stéréotypes induits par l’usage systématique du masculin neutre.

L’écriture inclusive par-delà le point médian
La langue inclusive est l’objet de vives polémiques, mais aussi de travaux scientifiques qui montrent que son usage s’avère efficace pour réduire certains stéréotypes induits par l’usage systématique du masculin neutre.

Alors que tous les GPT personnalisés sont en accès libre depuis quelques jours, vous pouvez tester Inclusivo, "compagnon de rédaction" inclusive et épicène, créé par Mirego. La société québécoise a créé cet outil en lui donnant des instructions personnalisées et en lui fournissant des connaissances supplémentaires. Il vous permet de mieux comprendre les normes de rédaction inclusives et épicènes ou de vérifier un texte.

ChatGPT - Inclusivo
Compagnon de rédaction inclusive et épicène
Timothée Vinchon

Timothée Vinchon

Rédacteur et cofondateur de Rembobine - Journaliste indépendant - Formateur en éducation populaire aux médias
Marseille