đŸ›ąïž Accusations de pollution et cas de cancer : les ravages de Total au YĂ©men #32

đŸ›ąïž Accusations de pollution et cas de cancer : les ravages de Total au YĂ©men  #32

Salut les Rembobineur·euses !

À l'heure oĂč l'on publie cette newsletter, certains d'entre vous profitent peut-ĂȘtre des vacances de printemps pour prendre quelques jours de repos et d'ensoleillement, et comme on vous comprend ! De notre cĂŽtĂ©, l'heure n'est pas au farniente. Au contraire : on vous prĂ©pare tout un tas de nouveaux projets dont on a hĂąte de vous parler.

Mais d'ici lĂ , revenons Ă  nos affaires. Cette semaine, on vous embarque Ă  la dĂ©couverte d'une enquĂȘte passionnante qui a beaucoup fait parler d'elle il y a un an... Si on vous dit Total, pollution, scandale, ça vous dit quelque chose ? Et si on rajoute YĂ©men et Quentin MĂŒller, vous voyez oĂč on veut en venir ? Allez, on rembobine !

🙏
Vous ĂȘtes 1368 abonné·es Ă  Rembobine ! Merci de votre fidĂ©litĂ© et bienvenue aux nouveaux et nouvelles !
Rembobine est un jeune projet indĂ©pendant. Il ne vit que grĂące Ă  vos partages et vos retours. NĂ© d'ateliers d'Ă©ducation aux mĂ©dias oĂč l'on disait « les journalistes en font des caisses sur un sujet, et la semaine d'aprĂšs, on n'en parle plus », il tente de montrer que le journalisme peut avoir de l'impact sur la sociĂ©tĂ©. N'hĂ©sitez pas Ă  partager ce mail Ă  vos ami·es, vous ĂȘtes les meilleur·es ambassadeur·drices 💌

Si la newsletter vous a été transférée et que vous souhaitez vous abonner, c'est par ici.

Pour celles et ceux qui n'ont pas le temps, on vous a rĂ©sumĂ© l'enquĂȘte et son impact en 1 minute. Aux autres, on vous souhaite une bonne lecture. Vous dĂ©couvrirez plus bas les impacts de l'enquĂȘte en dĂ©tails, une interview de l'auteur et pourrez lire l'article, offert par Le Nouvel Obs !

⏳ Comprendre l'enquĂȘte en 30 secondes
→ Dans Le Nouvel Obs, le journaliste Quentin MĂŒller raconte comment Total a causĂ© des pollutions majeures en exploitant un bassin pĂ©trolier au YĂ©men pendant vingt ans.
→ Sur place, les habitant·es ont subi des consĂ©quences graves sur leur santĂ©, notamment le dĂ©veloppement de cancers, et sur leur environnement, avec entre autres des pertes agricoles.
→ MalgrĂ© les mesures de nettoyage mises en place par Total, des traces de pollution persistent, suscitant la colĂšre des habitant·es et la volontĂ© de poursuites judiciaires.

đŸ’„ Et son impact en encore moins de temps !
→ Une cinquantaine de YĂ©mĂ©nites ont assignĂ© TotalEnergies devant le tribunal judiciaire de Nanterre. Le journaliste a Ă©tĂ© entendu dans une commission d'enquĂȘte sur l'entreprise.
→ L'Ă©cho mĂ©diatique a Ă©tĂ© trĂšs important et s'ajoute Ă  celui des autres affaires qui concernent la multinationale française.

L'enquĂȘte : Les ravages de Total au YĂ©men

Le 20 avril 2023, Le Nouvel Obs publie l'enquĂȘte de Quentin MĂŒller « YĂ©men. Les eaux noires de Total Â». Le reporter y dĂ©taille les pollutions majeures dont TotalEnergies s'est rendu responsable au YĂ©men, causant des ravages considĂ©rables tant sur l'environnement que sur la santĂ© de milliers de YĂ©mĂ©nites. Le photographe Mattia Velati a accompagnĂ© le journaliste.

Les eaux noires de Total, révélations sur des pollutions majeures au Yémen
En exploitant pendant vingt ans un bassin pĂ©trolier situĂ© dans l’est du pays, le gĂ©ant français s’est rendu responsable d’une sĂ©rie de pollutions, qui affectent l’environnement et la santĂ© de milliers de YĂ©mĂ©nites. « L’Obs Â» a enquĂȘtĂ© sur place, en s’appuyant sur des dizaines de documents exclusifs. Ce reportage publiĂ© en avril qui vient de remporter le Grand Prix Varenne de la presse magazine.

Exceptionnellement, l'article de Quentin MĂŒller est disponible gratuitement sur le site du Nouvel Obs contre une simple inscription.

Dans la rĂ©gion de l'Hadramaout oĂč se concentre l'enquĂȘte, le gĂ©ant pĂ©trolier a exploitĂ© un bassin pĂ©trolier pendant prĂšs de 20 ans, de 1996 Ă  2015. Une exploitation situĂ©e Ă  l'est de ce pays de la pĂ©ninsule arabique, dont le fonctionnement a impliquĂ© des « installations archaĂŻques, totalement hors des standards sĂ©curitaires et environnementaux Â», ainsi qu'une « gestion dĂ©sinvolte des dĂ©chets gĂ©nĂ©rĂ©s par l'extraction du pĂ©trole Â».

PlutĂŽt que de construire une usine pour traiter les eaux toxiques issues des activitĂ©s pĂ©troliĂšres, la filiale yĂ©mĂ©nite du groupe français (Total E&P Yemen) a par exemple choisi de stocker ces eaux dans des bassins directement creusĂ©s dans le sol et Ă©quipĂ©s de simples bĂąches en plastique. Une mĂ©thode de stockage « archaĂŻque » et « dangereuse Â», notamment Ă  cause de la boue « concentrĂ©e en radioactivitĂ©, trĂšs toxique Â» qui se formait aprĂšs l'Ă©vaporation des eaux et qui Ă©tait ensuite balayĂ©e par la pluie et le vent, s'Ă©talant dans la vallĂ©e sur des centaines de kilomĂštres. Sans compter le fait que, selon un ingĂ©nieur yĂ©mĂ©nite, certaines eaux toxiques auraient par ailleurs Ă©tĂ© enfouies dans des puits d'Ă©vacuation, induisant un risque de contamination des nappes phrĂ©atiques. En 2008, enfin, un pipeline de la multinationale a explosĂ©, polluant la vallĂ©e.

Ces pratiques, loin d'ĂȘtre sans consĂ©quence, ont trĂšs lourdement impactĂ© cette rĂ©gion oĂč les terres agricoles sont aujourd'hui dĂ©vastĂ©es. Les cas de cancer explosent. Dans le district de Sah par exemple, on comptabilise « en moyenne 200 nouveaux cas de cancer par an Â», Ă  l'image d'Adam, 6 ans au moment de la publication de l'enquĂȘte, qui a dĂ©veloppĂ© un cancer du cerveau peu aprĂšs sa naissance. Son visage - Ă  dĂ©couvrir dans l'article - capturĂ© par le photographe Mattia Velati, pourrait symboliser Ă  lui seul les ravages que Total a provoquĂ© dans cette rĂ©gion, loin des projecteurs.

đŸ’„ En quĂȘte d'impact

Un an aprĂšs la publication de l'enquĂȘte du Nouvel Obs, la multinationale a-t-elle revu ses pratiques ? De nouvelles procĂ©dures ont-elles Ă©tĂ© mises en Ɠuvre pour mieux contrĂŽler les activitĂ©s des compagnies pĂ©troliĂšres ? La sociĂ©tĂ© civile s'est-elle emparĂ©e de la question ?

Rembobine vous propose de dĂ©couvrir l'impact de l'enquĂȘte, d'aprĂšs une mĂ©thodologie inspirĂ©e du mĂ©dia d'investigation Disclose et de son rapport d'impact. Rendez-vous sur le site pour comprendre ce qui peut ĂȘtre inclus dans ce tableau.

🏩
IMPACT INSTITUTIONNEL ✔

→ Le 20 avril 2024, TotalEnergies a publiĂ© ses "rĂ©ponses exhaustives" aux questions qu'a posĂ© Quentin MĂŒller lors de son enquĂȘte.

→ Quentin MĂŒller a Ă©tĂ© entendu par Yannick Jadot, sĂ©nateur Europe Écologie Les Verts, dans le cadre d'une commission d'enquĂȘte sĂ©natoriale sur Total. DĂ©butĂ© en janvier, la commission est toujours en cours et achĂšvera ses travaux en juin 2024.

→ Quentin MĂŒller a Ă©galement Ă©tĂ© « fĂ©licitĂ© Â» par de nombreux politiques yĂ©mĂ©nites pour son enquĂȘte.
đŸ“ș
IMPACT MÉDIATIQUE ✔

→ En France, Quentin MĂŒller a Ă©tĂ© invitĂ© Ă  plusieurs reprises Ă  parler de son enquĂȘte : Blast, Vakita... Il a Ă©galement Ă©tĂ© sollicitĂ© par de nombreuses tĂ©lĂ©visions yĂ©mĂ©nites.

→ Il a reçu le Grand Prix Varennes de la presse magazine 2023 pour son enquĂȘte.

→ Quentin MĂŒller a traduit son article en arabe sur son blog pour lui donner plus de visibilitĂ©.

→ Le think-tank Sana'a Center, Ă  l'origine d'un rapport qui avait incitĂ© le journaliste Ă  enquĂȘter, a publiĂ© l'enquĂȘte de Quentin MĂŒller en anglais sur son site.
đŸŽ€
IMPACT PUBLIC ✔

→ La militante Camille Étienne s'est emparĂ©e du sujet. Aux cĂŽtĂ©s de Solal Moisan, avec qui elle forme le collectif Avant l'orage, elle a notamment rĂ©alisĂ© une vidĂ©o pour alerter sur la situation.

→ Quentin MĂŒller a par ailleurs Ă©tĂ© invitĂ© Ă  intervenir Ă  plusieurs reprises dans des associations Ă©tudiantes et dans des associations de prĂ©servation de l'environnement pour parler de son travail.
⚖
IMPACT JUDICIAIRE ✔

→ DĂ©but janvier 2024, 58 YĂ©mĂ©nites ont portĂ© plainte contre la compagnie pĂ©troliĂšre devant le tribunal de Nanterre pour ses actions au YĂ©men. Les plaignant·es sont reprĂ©sentĂ©s par l'avocat Fiodor Rilov.

Les coulisses de l'enquĂȘte đŸ•”ïžâ€â™€ïž

Quentin MĂŒller est journaliste-reporter. Il est devenu rĂ©dacteur en chef adjoint du service international de Marianne en juillet 2023, aprĂšs avoir travaillĂ© pendant 10 ans en tant que journaliste indĂ©pendant. Pour Rembobine, il revient sur son amour pour ce pays peu connu de la pĂ©ninsule arabique, les difficultĂ©s d'y enquĂȘter et les suites qu'il entend donner Ă  son travail.

... Pour lire l'interview 👇

“Le sujet de Total au YĂ©men n’est pas clĂŽt”
Quentin MĂŒller est journaliste-reporter. Auteur de l’enquĂȘte publiĂ©e par le Nouvel Obs en avril 2023 « YĂ©men. Les eaux noires de Total », il revient sur son amour pour ce pays peu connu de la pĂ©ninsule arabique, les difficultĂ©s d’y enquĂȘter et les suites qu’il entend donner Ă  son travail.

Comment mieux suivre le sujet ? 🧰

DerriÚre la communication bien huilée de la compagnie pétroliÚre, comprendre les agissements de Total au Yémen demande de prendre le temps de se pencher en profondeur sur le sujet.

Et pour ça, on ne peut que vous conseiller l'Ă©mission que Paloma Moritz a consacrĂ© au sujet. Dans une interview d'une quarantaine de minutes, la journaliste de Blast donne la parole Ă  Quentin MĂŒller et Ă  Thomas Bart, un chercheur indĂ©pendant qui enquĂȘte sur les droits humains et le climat. Ensemble, ils reviennent sur les consĂ©quences de la prĂ©sence de Total au YĂ©men, mais aussi sur les projets de la compagnie pĂ©troliĂšre en Ouganda et en Tanzanie.

Pour celles et ceux qui souhaitent creuser le sujet et en apprendre plus sur le travail de Quentin MĂŒller au YĂ©men, ce dernier Ă©crit rĂ©guliĂšrement sur la situation du pays pour Marianne, oĂč il travaille dĂ©sormais. Parmi les articles Ă  lire, un article particuliĂšrement intĂ©ressant, paru en mai 2023, retrace comment Total a payĂ© des paysans yĂ©mĂ©nites pour qu'ils retirent la plainte qu'ils avaient dĂ©posĂ© contre la compagnie pĂ©troliĂšre.

MickaĂ«l Correia, journaliste climat Ă  Mediapart, est sans doute celui qui a le plus Ă©crit sur Total. Auteur, de Criminels climatiques. EnquĂȘte sur les multinationales qui brĂ»lent notre planĂšte Ă  La DĂ©couverte, oĂč ils dressent le portrait des plus gros pollueurs de la planĂšte, il vient de publier Le Mensonge Total, EnquĂȘte sur un criminel climatique au Seuil. Il dĂ©crit dans ce livre l’arsenal des stratagĂšmes dĂ©ployĂ©s par le fleuron industriel français pour continuer Ă  nous submerger d’énergies fossiles en soignant son image.

Et pour les plus curieux·ses qui veulent faire un pas de cĂŽtĂ©, on vous renvoie vers les sites des Amis de la terre et de Reporterre pour comprendre le nouveau projet de Total en Ouganda et en Tanzanie, qui entend y construire le plus long olĂ©oduc chauffĂ© du monde : 1 443 kilomĂštres, soit l’équivalent d’un Paris-Budapest. Rien que ça.

đŸ’„
Comment multiplier l'impact de l'enquĂȘte ?

Lecteur·ices, citoyen·nes...Vous avez le pouvoir de renforcer l'impact du travail des journalistes !

1. Discuter de l'article avec votre entourage, partagez-le ainsi que l'Ă©tude de son impact par Rembobine sur vos rĂ©seaux pour sensibiliser un plus large public sur la situation au YĂ©men 💖
2. Soutenez les associations de prĂ©servation de l'environnement dans vos villes en faisant des dons, en participant Ă  des actions de solidaritĂ© ou en relayant leurs revendications. ✊
3. Contactez vos Ă©lus locaux pour les sensibiliser aux exactions commises par Total et les encourager Ă  prendre des mesures fortes. ⚖
4. Boycottez Total autant que possible. 🛑

Sur ce, on vous laisse cogiter Ă  toutes les façons possibles de se mobiliser contre Total et on vous dit Ă  la semaine prochaine pour le retour de Rembobine dans vos boĂźtes mails ! D'ici lĂ , si vous aimez cette newsletter, n'hĂ©sitez pas Ă  nous faire un retour par mail ou sur les rĂ©seaux sociaux. Sinon, transmettez-la Ă  un·e ami·e et n'hĂ©sitez pas Ă  en parler autour de vous ! C'est pour le moment le meilleur moyen de nous soutenir ! 💌

CĂ©cile Massin

CĂ©cile Massin

Rédactrice et cofondatrice de Rembobine - Journaliste indépendante
Paris