đŸ€Ż Je pĂšte le plomb #10

đŸ€Ż Je pĂšte le plomb #10
Photo by Xiaolin Zhang / Unsplash

Salut amateur·trices de l'info qui faisait l'actu !

L’infolettre est de retour aprĂšs une longue absence. La vie de journaliste indĂ©pendant n’est jamais un long fleuve tranquille. Entre perte de motivation et galĂšre financiĂšre, Rembobine s'est arrĂȘtĂ©e. Une pause salutaire, qui a permis de se poser des questions sur l’ambition et le fonctionnement de l’infolettre : dorĂ©navant bimensuelle, elle se concentrera sur l’impact de grosses enquĂȘtes, un an aprĂšs. 👊

L'enquĂȘte : Scandale au plomb !👀

Il y a un an, LibĂ©ration fait sa Une sur une enquĂȘte de Gurvan Kristanadjaja et Aurore Coulaud. Leur enquĂȘte rĂ©vĂšle un scandale sanitaire : des enfants roms d'un bidonville du Val-d'Oise ont Ă©tĂ© empoisonnĂ©s au plomb, Ă  cause de l'Ă©pandage d'eaux usĂ©es parisiennes et des dĂ©pĂŽts d'ordures mĂ©nagĂšres pendant plus d’un siĂšcle.

L'enquĂȘte de LibĂ©ration âŹ†ïž

42 des 49 enfants roms de la butte de Montarcy testĂ©s ont prĂ©sentĂ© un taux de plomb dans le sang supĂ©rieur Ă  50 ÎŒg (microgrammes) par litre de sang, valeur qui dĂ©finit rĂ©glementairement le saturnisme chez l’enfant de moins de 18 ans. Un taux qui implique une dĂ©claration obligatoire du cas auprĂšs des autoritĂ©s sanitaires et entraĂźne le dĂ©clenchement d’une enquĂȘte environnementale et des mesures de protection.

Le plus grave dans l’histoire, c'est que cela fait prĂšs de 15 ans que les premiers signaux d’alerte ont Ă©tĂ© lancĂ©s : l'Agence rĂ©gionale de SantĂ© (ARS) a conduit une Ă©tude en 2007, dont les rĂ©sultats n’ont Ă©tĂ© dĂ©voilĂ©s qu’en 2018. Celle-ci rĂ©vĂšle que la concentration en plomb des sols analysĂ©s s'Ă©levait Ă  156,6 milligrammes par kilogramme, prĂšs du triple de la moyenne rĂ©gionale.

Le saturnisme, c'est quoi ?

Le saturnisme est caractérisé par la présence excessive de plomb dans l'organisme. Le plomb pénÚtre dans le corps par les voies respiratoires et digestives. Il a des effets nocifs particuliÚrement chez l'enfant, ainsi que chez la femme enceinte et son bébé contaminé par voie sanguine.

MĂȘme de faibles doses absorbĂ©es sur une pĂ©riode prolongĂ©e peuvent provoquer des retards intellectuels et physiques irrĂ©versibles : troubles du langage, du comportement, troubles des apprentissages, ralentissement de la croissance, difficultĂ©s motrices, baisse modĂ©rĂ©e de l'acuitĂ© auditive. Infos issues du site de l'Assurance Maladie.

đŸ’„ L'enquĂȘte a-t-elle fait Ă©voluer la situation ?‌

L’enquĂȘte de LibĂ©ration a permis de rĂ©vĂ©ler des chiffres qui avaient jusque-lĂ  Ă©tĂ© gardĂ©s confidentiels par l’Agence RĂ©gionale de SantĂ© d'Île-de-France. 42 cas avĂ©rĂ©s de saturnisme. Elle a permis de rĂ©Ă©valuer l’ampleur des dĂ©gĂąts et de la zone Ă  risque et de stopper un “laisser-aller” dangereux.

À l’époque de l’article, l’ARS expliquait qu’« aucun signal sanitaire (cas de saturnisme) en population gĂ©nĂ©rale n’a Ă©tĂ© dĂ©tectĂ© sur la zone d’étude concernĂ©e, avec le systĂšme national de surveillance ». LibĂ©ration soulevait cependant qu’elle n’avait effectuĂ© aucun dĂ©pistage sanguin dans la zone, prĂ©fĂ©rant se retrancher derriĂšre le Haut Conseil de la santĂ© publique qui « recommande de conduire un dĂ©pistage systĂ©matique du saturnisme infantile lorsque le seuil de 300 mg/kg de plomb dans les sols est dĂ©passĂ© ».

Zones concernĂ©es par la pollution des sols suite Ă  des Ă©pandages d’eaux usĂ©es. DonnĂ©es ARS IDF.

L'ARS Île-de-France semble aujourd'hui avoir pris conscience de l'ampleur du problĂšme. Sur une page dĂ©diĂ©e, l’agence dĂ©taille son programme rĂ©gional 2022 de lutte contre le saturnisme. Il s‘agit d’un plan d’actions Ă  destination « des populations les plus Ă  risque d’expositions au plomb (enfants et femmes enceintes) rĂ©sidant au sein d’habitats non-conventionnels (bidonvilles, squats, etc.) recensĂ©s sur l’ensemble de l’Île-de-France ». Elle dit Ă©galement avoir identifiĂ© une dizaine de sites prioritaires sur lesquels son action se concentrera. Une premiĂšre opĂ©ration « pilote » a Ă©tĂ© menĂ©e le 30 mars 2022 sur la butte de Montarcy.

AprĂšs une premiĂšre opĂ©ration en juin 2022, les services de l’État et la gendarmerie ont procĂ©dĂ©, fin juillet 2022, Ă  l’évacuation des derniers occupants du camp de la butte de Montarcy. Selon les informations d’Actu.fr, aucune demande de relogement et de mise Ă  l’abri n’avait Ă©tĂ© enregistrĂ©e.

đŸŒȘ L’enquĂȘte met-elle en lumiĂšre un problĂšme plus large ?

Le plomb et sa dangerosité pour la santé ne sont plus à prouver. Sa gestion par les pouvoirs publics est par contre réguliÚrement mise en cause. Et les populations roms sont souvent les plus exposées à ces contaminations.

Un mois aprĂšs la publication de l’enquĂȘte de LibĂ©ration dans le Val d’Oise, l’émission Vert de rage sur France 5 enquĂȘte sur la pollution au plomb autour de l'ancienne fonderie du Nord Metaleurop, fermĂ©e en 2003. L'usine, classĂ©e Seveso, Ă©tait le plus gros producteur de plomb en Europe. Jusqu'Ă  130 000 tonnes y Ă©taient produites chaque annĂ©e, ainsi que du zinc et de l'acide sulfurique.

Ici, mĂȘme problĂšme que sur la Butte de Montarcy : si le problĂšme de pollution Ă©tait connu de longue date, l'inaction de l'Etat est pointĂ©e du doigt par plusieurs acteurs locaux. GrĂące Ă  l’enquĂȘte du reporter et documentariste Martin Boudot, 7600 enfants mineurs de cinq villages des alentours ont Ă©tĂ© invitĂ©s Ă  rĂ©aliser une prise de sang pour dĂ©pister le saturnisme et connaĂźtre la teneur en plomb dans leur sang.

Au-delĂ  du plomb, l’extraction miniĂšre a provoquĂ© une pollution durable de la France. L’État en a fait l’inventaire, mais il l'a longtemps cachĂ©. Le site Reporterre a publiĂ© cet inventaire pour toutes les rĂ©gions, ainsi qu’une carte des territoires empoisonnĂ©s par les dĂ©chets miniers. Encore et toujours, il est question de victimes mĂ©prisĂ©es et rĂ©habilitation trĂšs compliquĂ©e.

Mines : l’hĂ©ritage toxique de la France
Sols polluĂ©s, victimes mĂ©prisĂ©es et rĂ©habilitation plus que pĂ©rilleuse : l’extraction miniĂšre laisse Ă  la France de lourdes sĂ©quelles. Reporterre a cartographiĂ© la liste de ces territoires empoisonnĂ©s par les dĂ©chets miniers. [1 / 3] Exclusif : la liste des sites miniers empoisonnĂ©s que l’État


Mines : l’hĂ©ritage toxique de la France, une enquĂȘte en trois parties de Celia Izoard

Vert de rage
Alors que les bouleversements climatiques secouent la planĂšte, la prĂ©servation de notre environnement et de notre santĂ© est devenue un enjeu majeur et incontournable. Dans la sĂ©rie documentaire « Vert de rage », Martin Boudot enquĂȘte avec des scientifiques sur les grands scandales environnementaux


Martin Boudot, journaliste d’investigation, enquĂȘte sur les grands scandales environnementaux dans le monde.

L'enquĂȘte de LibĂ©ration interroge Ă©galement sur les espaces dans lesquels les « gens du voyage » sont relĂ©guĂ©s. À ce propos, l'Ă©mission Kiffe ta race de Rokhaya Diallo et Grace Ly avait invitĂ© le juriste et chercheur William Acker, auteur de « OĂč sont les gens du voyage ? » lors d'un Ă©pisode. C'est Ă  Ă©couter.

📰 Quelle actualitĂ© en mĂȘme temps que l'enquĂȘte ?

L'actualité à la mi-septembre 2021 était déjà sous influence de l'échéance politique de mars 2022. Contre toute attente, Eric Zemmour devient une alternative crédible et discutée à droite. La lutte chez EELV est féroce pour déterminer le candidat vert. Et les sous-marins australiens font des vagues


Timothée Vinchon

Timothée Vinchon

Rédacteur et cofondateur de Rembobine - Journaliste indépendant - Formateur en éducation populaire aux médias
Marseille